A l'ultime seconde... Un battement d'aile de papillon... récit de Philippe PéanÀ l’ultime seconde... Un battement d’aile de papillon

Récit de Philippe Péan

Octobre 1981, le départ de la Mini-Transat, course en solitaire réservée aux voiliers de 6,50 ml, est donné de la pointe de la Cornouaille pour rejoindre les Antilles.

L’auteur, marin aguerri, habitué aux longues traversées, va subir une avarie dès la première nuit. Une voie d’eau s’est produite, puis, deux dépressions vont détruire son gréement.

Durant des jours et des nuits, trempé, épuisé, baignant constamment dans l’eau glacée, il va se battre pour maintenir à flot son pauvre voilier et tenter de rejoindre la terre sous gréement de fortune. Il subira alors de plein fouet une tempête qui finira par ruiner son Jonathan.

Réfugié dans son canot de survie, seul, loin de toutes terres, hors des routes maritimes, il attendra la mort.

Contre toute attente, un incroyable coup de roulis va le sauver.

Deux ans plus tard, le bac assurant la liaison entre l’île de Ré et le continent va subir une dépression très creuse, bousculant camions et voitures. À bord de l’une d’elles, sa fille de 19 ans sort de la voiture à l’instant exact où un coup de roulis exceptionnel renverse une semi-remorque sur elle ne lui laissant aucune chance.

L’auteur mettra des années à tenter de comprendre que deux coups de roulis peuvent avoir des conséquences opposées. L’un pour sauver, l’autre pour détruire.

ISBN 978-2-9548711-2-7
Éditions La Vieville
142 pages - 17 €
Pour acheter le livre, contactez-nous.