Conseils de mise en forme

Vous avez pris le temps nécessaire pour écrire votre livre, prenez-le pour en soigner la forme ! Vous pouvez bien sûr nous confier ce travail, mais si vous voulez le faire vous-même, voici quelques conseils.
Avant de commencer, faites une sauvegarde de votre manuscrit et travaillez sur une copie, pour éviter tout risque de destruction intempestive ;-) Les conseils ci-dessous s’appliquent aux documents réalisés avec Word (version 2002 pour Windows). Si vous utilisez un logiciel libre tels que Openoffice Writer ou Neooffice (pour mac), consultez leur documentation en ligne :

Mise en forme avec Word (2002)

Au préalable, supprimez tous les éléments de mise en forme, tels que sauts de page, sauts de section, numéros de pages… Vous réorganiserez tout à la fin.

1) Mettez votre document au format d’impression
Fichier > Mise en page > Papier

Dans le menu FICHIER, cliquez sur MISE EN PAGE et sélectionnez l’onglet PAPIER.
Choisissez le format « Taille personnalisée », inscrivez ensuite la largeur et la hauteur du format d’impression.
Cliquez sur Appliquer à « Tout le document ».

Restez dans la MISE EN PAGE et poursuivez :

2) Définissez les marges de votre document
Fichier > Mise en page > Marges

Sélectionnez l’onglet MARGES.
Choisissez la taille de vos marges (haut, gauche, bas, droite). Une marge de 2 cm convient en général assez bien. Évitez des marges gauches et droites inférieures à 1,5 cm, à cause de la reliure.
Si votre document comprend beaucoup de pages, ayez une marge intérieure plus importante.
Cliquez sur Appliquer à « Tout le document ».

Validez en cliquant sur OK.

Vous allez voir le nombre de pages de votre document très fortement augmenter, si vous passez d’un format A4 à un format inférieur.

3) Définissez le style de votre document

Un maître mot à retenir : sobriété ! Évitez les polices de caractères fantaisistes (nous vous recommandons les polices Garamond, Constantia, Sylfaen, Georgia), ne changez la taille des lettres que lorsque c’est nécessaire, et pensez que seuls les mots sont à même de traduire votre pensée ! En respectant ces principes, vous augmenterez le confort de vos lecteurs.

Choisissez un caractère lisible pour tout le document, justifiez votre texte (texte aligné à gauche et à droite, n’oubliez pas l’alinéa en première ligne : retrait de 1re ligne 0,5), centrez les titres.

Attention ! les logiciels de traitement de texte ne sont pas parfaits : ils gardent parfois la mémoire des anciens styles. Pour éviter tout problème, commencez par effacer la mise en forme de votre document, puis attribuez un style à chaque élément : titres, chapitres, texte, citations…

4) Organisez la pagination

Pour bien visualiser ce que vous faites, suivez d’abord ces deux recommandations :

  • Affichez votre texte en « mode page », vous aurez ainsi à l’écran le rendu du papier : dans le menu AFFICHAGE, cliquez sur PAGE.
  • Affichez les marques de format : dans le menu OUTILS, cliquez sur OPTIONS et sélectionnez l’onglet AFFICHAGE. Dans la partie MARQUES DE FORMAT, cochez la case TOUS, cela vous permettra de mieux contrôler votre travail de mise en forme (affichage des espaces, des marques de paragraphe, des sauts de page et de section, des espaces insécables, des traits d’union conditionnels).

Maintenant vous pouvez procéder à l’organisation des pages. N’hésitez pas à vous inspirer des livres que vous avez sous la main.

Pour passer d’une page à l’autre, utilisez les sauts de page ou les sauts de section
Insertion > Types de sauts > Saut de page / Saut de section

Pages 1 et 2 : vierges. La page 1 servira à votre dédicace

Page 3 : c’est la page dite de faux titre. Elle ne contient que le titre de l’ouvrage, éventuellement son sous-titre.

Page 4 : si vous avez déjà publié un livre, faites-en mention ici, sans omettre le nom de l’éditeur et l’année de parution.

La page 5 contient toutes les informations sur le livre : titre, nom de l’auteur, éditeur, et, s’il y a lieu sous-titre, genre, collection.

La page 6 est celle du copyright. Elle se compose d’un texte sur la propriété intellectuelle et des informations relatives au copyright : nom et adresse de l’auteur auto édité ou de l’éditeur, de l’année de parution précédée du signe © (qui signifie « Copyright »), du numéro d’ISBN si vous en avez un, des informations relatives aux publications jeunesse s’il y a lieu.

Vous pouvez ensuite, avant le texte proprement dit, ajouter autant de pages que nécessaires (citation, dédicace, préface, sommaire, etc.), toujours en page impaire.

À la fin de l’ouvrage, vous pouvez ajouter une table des matières, une bibliographie…

La toute dernière page est consacrée aux informations relatives à l’imprimeur (c’est nous qui nous en chargeons) et au dépôt légal, si votre livre en fait l’objet. Le dépôt légal se libelle ainsi :
Dépôt légal mois année du premier tirage

5) Numérotez vos pages

Attention ! Toutes les pages ne doivent pas être numérotées. Avant de procéder à la numérotation, vous devez faire 2 choses :

  • créer des sections,
  • modifier les pieds de page.

Pas de panique, je vous explique : une section vous permet, à l’intérieur d’un même document, d’établir des règles de mise en page différentes. Vous pouvez ainsi avoir des sections avec des numéros de page et des sections sans numéro de page. Il faut en conséquence avoir des pieds de page différents : c’est pourquoi, une fois que vous aurez créé vos sections, vous devrez modifier les pieds de page qui, par défaut, sont tous « identique au précédent ».

Premère étape : insérez les sauts de section
Insertion > Saut > Types de sauts de section

Positionnez le curseur à l’emplacement où vous voulez insérer le saut de section (à la fin d’un chapitre par exemple), puis dans le menu INSERTION, cliquez sur SAUT, et sélectionnez dans TYPES DE SAUTS DE SECTION l’option « Page impaire ». En effet, tous vos débuts de chapitre doivent commencer par une page impaire.

Deuxième étape : supprimez le critère « Identique au précédent » de vos pieds de pages
Affichage > En-tête et pied de page

Dans le menu AFFICHAGE, cliquez sur EN-TETE ET PIED DE PAGE. Une barre s’affiche alors devant vos yeux avec des icônes. En passant la souris dessus, vous verrez les légendes s’afficher, cliquez alors sur l’icône BASCULER EN-TETE/PIED DE PAGE, puis cliquez sur l’icône IDENTIQUE AU PRECEDENT pour désélectionner cette option par défaut. Si vous aviez coché l’option « Afficher les marques de format », vous verrez alors que l’indication « Identique au précédent » a disparu. Pour les sections du texte, sélectionnez à nouveau l’option IDENTIQUE AU PRECEDENT pour la numérotation.

Les pages à ne pas numéroter sont toutes les pages hors texte du début et de la fin de votre ouvrage, et les pages intercalaires.

Troisième étape : numérotez vos pages
Insertion > Numéros de page

Placez-vous sur la première page que vous voulez numéroter et, dans le menu INSERTION, cliquez sur NUMEROS DE PAGE et sélectionnez :

  • Position : bas de page
  • Alignement : centré ou extérieur (personnellement je préfère centré)
  • Cochez la case « Commencer la numérotation à la première page ».

Puis cliquez sur format et assurez-vous que l’option « À la suite de la section précédente » est cochée.

6) Vérifiez votre mise en forme

Tous les chapitres doivent commencer sur une page impaire, ainsi que les pages dites de citation, dédicace, les préfaces, sommaires.
Pensez à aligner vos premières pages de chapitre sur la même ligne.
Assurez-vous que vous n’avez pas de ligne vide en haut de page (en dehors de la première page du chapitre).
Vérifiez que vos styles sont appliqués correctement.
Imprimez quelques pages pour juger du résultat.


Si tout cela vous rebute, déléguez cette tâche à comment-publier, c’est notre métier !

haut de page